Projet d’éveil d’Eleu-dit-Leauwette

Le Petit Home – Eleu-dit-Leauwette
Projet d’éveil 2014-2015
La découverte du monde scientifique

Les enfants sont avides de découvertes. Ils aiment observer, toucher, sentir, écouter, et goûter à toutes nouvelles matières que nous mettons à leur disposition.

Par leur curiosité sensorielle et intellectuelle, nous leur donnons l’opportunité de s’ouvrir au monde.

La finalité de notre projet est de permettre aux enfants de découvrir le monde par l’éveil de leurs cinq sens.

L’enfant appréhende le monde à travers ses cinq sens.Selon l’humeur, l’envie, et le besoin des enfants, nous mettrons en place des ateliers de stimulations pour découvrir le monde.

Les objectifs du projet

  • Stimuler sa soif de découverte
  • Faire de nouvelles expériences et de nouvelles rencontres, découvrir une nouvelle culture, l’Italie
  • Éveiller la curiosité de ses 5 sens
  • Toucher, voir, goûter, entendre de nouveaux sons, bruits
  • Enrichir son langage
  • Nommer les sensations et sentiments face aux nouvelles découvertes et expériences
  • Elargir son vocabulaire, identifier et nommer ce qui l’entoure
  • Découvrir une nouvelle langue, l’anglais
  • Motiver la socialisation
  • Apprendre à partager, respecter l’autre et les consignes, ce sont les prémices de la vie en collectivité
  • Développer sa motricité fine
  • Manipuler les matières et les objets
  • Coordonner ses gestes, la préhension, et la dextérité

Présentation des ateliers sensoriels

Le toucher sera stimulé par différentes sensations : le froid, le chaud, les poids légers ou lourds, les matières douces ou rêches.

L’odorat sera développé dès que possible, pour sentir les bonnes choses, un loto des odeurs pour apprendre à sentir et à reconnaître les odeurs (rose, citron, orange, anis, vanille, amande, lavande, thym,…)

Le goût sera sollicité lors des ateliers cuisine et des repas.

L’ouïe sera développée lors d’ateliers musicaux. Écouter aussi tout simplement différents genres de musiques : comptines, imagier sonore, musique classique, musiques du monde, variétés. L’important est dans le plaisir ressenti grâce aux rythmes (le plus important pour les enfants les plus petits) et aux mélodies.

La vue est constamment sollicitée par les différents jouets proposés. (Ex : créer des mobiles et des activités visuelles au fil des saisons).

Créer des ateliers pour développer les sens de l’enfant, le jeune enfant découvre le monde qui l’entoure grâce à l’utilisation constante de tous ses sens.
Chaque matériel sensoriel isole une qualité définie : couleur, poids, forme, texture, taille, son…

Les ateliers scientifiques

Expérience visuelle avec du lait et du colorant alimentaire :
Le matériel: un grand plat, du lait, une petite fourchette, des pipettes du colorant alimentaire, un verre d’huile, de l’eau, une blouse.
Avant de commencer, verser un fond de lait dans le plat (environ 2cm) et pré-remplir les pipettes de colorant alimentaire.
Observer attentivement les tourbillons se créer et les couleurs se mélanger. Un joli spectacle pour les yeux !
Transvaser le liquide (le mélange lait+colorant) dans le verre d’huile et observer de jolies boules se former dans le fond.L’activité est une séance d’observation colorée qui peut se transformer en activité de transvasement à la pipette !
Expérience riche en couleurs :
Transvaser, verser, mélanger, observer…

Le matériel : 4 pots de yaourt en verre, 3 feuilles d’essuie-tout pliées en accordéon, Du colorant alimentaire, De l’eau.
Verser de l’eau dans les pots puis ajouter le colorant et mélanger avec un petit bâton trouvé dans le jardin. Pour terminer l’expérience, mettre les bandes d’essuie-tout dans les pots, un bout dans chaque couleur. Observer le papier absorbant les couleurs qui se mélangent.

La pâte à modeler semblable au sable mouillé
Matériel : 8 verres de farine, 1 verre d’huile, un saladier, différents contenants ou objets pour transvaser et créer.
Dans un grand saladier, il faut mélanger 8 verres de farine avec 1 verre d’huile verser petit à petit, entre chaque versé d’huile, mélanger et pétrir bien la pâte.
La pâte se compacte facilement, il est possible de faire beaucoup de choses, on peut y planter des choses, réaliser des formes … On peut même réaliser de vrais châteaux à la manière des châteaux de sable ! Une manière amusante pour s’exercer au transvasement, pour développer la motricité fine, la concentration
mais aussi le langage.
Bac sensoriel au fil des saisons :

Un bac sensoriel ? Qu’est-ce que c’est exactement ? Un bac avec plein de « choses » dedans, des « choses » que votre bout de chou pourra explorer, toucher, sentir… Éveil des sens, découverte libre, place à l’imaginaire, c’est une activité Montessori.
Les sorties ont pour but d’alimenter la curiosité naturelle des enfants pour leur permettre de s’intéresser et de mieux connaître le monde dans lequel ils grandissent.
Selon les saisons, nous observons les changements : il fait chaud, il fait froid, il pleut, il neige les feuilles sont vertes, rouges, oranges, jaunes, les fleurs sont roses, bleues,…les oiseaux chantent, le vent souffle, les feuilles bruissent,…Nous reproduisons ses changements grâce aux activités manuelles.

Les ateliers jardinage, avec des fleurs, des légumes et des herbes aromatiques, on désherbe, on arrose, on observe les plants qui grandissent, on récolte, on savoure…
On photographiera tout ce processus pour faire un petit album photo de nos exploits maraîchers.
Nous accompagnerons l’enfant dans sa curiosité, dans sa prise d’initiatives et de responsabilités.
Nous mettrons aussi l’accent sur le langage : nommer et décrire les choses, leurs noms, leurs couleurs, leurs grosseurs, leurs goûts,…

Cet atelier aura aussi l’avantage de développer la patience de l’enfant, qui attend et voit petit à petit les plantes grandir.
Le langage : activités autour des mots : lire des histoires et des contes, décrire des images, chanter des chansons pour notamment appréhender les petites et grandes peurs, joies, etc…
Mais aussi pour comprendre le monde qui les entoure.
Durant les activités il faut permettre aux enfants de s’exprimer. Ainsi, la parole circule, s’épanouit, s’enrichit,… Ceci est fait dans le but qu’il apprenne à identifier et à nommer ce qui l’entoure et ainsi à se connaître, se construire, se forger une identité.

Le projet Service Volontaire Européen :
Voici un article qui met bien en avant notre projet dans le cadre du Service Volontaire Européen avec Agnese.
“Apprendre deux langues pourrait améliorer les performances intellectuelles dès le plus jeune âge.
On sait que le bilinguisme est en général un stimulant pour le cerveau des enfants. Une nouvelle étude vient de montrer que les bénéfices d’un apprentissage de deux langues dès le berceau se manifestent très tôt. Une équipe de chercheurs de Singapour vient ainsi de mettre en évidence que, dès l’âge de six mois, les bébés bilingues ont des capacités cognitives différentes des bébés monolingues. La Cité-État de Singapour, où les langues officielles sont l’anglais, le malais, le mandarin et le tamoul, encourage fortement le bilinguisme et dispose, parmi ses 5 millions d’habitants, d’un important vivier de sujets d’études.
Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont soumis des bébés de six mois à des épreuves répétées de visualisation de photos durant quelques minutes. Les unes étaient des têtes d’ours colorées, les autres des têtes de loups colorées. Deux groupes de bébés ont été formés. Pour le premier, l’ours était l’image principale alors que le loup était plus rare. Et l’inverse dans le second groupe. Résultat, les bébés bilingues reconnaissaient plus vite les images principales (parce qu’ils s’en détournaient plus vite) que les monolingues. Et ils portaient plus d’attention aux images plus rares. Ce qui, d’après plusieurs études précédentes, est un bon indicateur de meilleures prédispositions préscolaires comme une facilité à l’appréhension de concepts, la cognition non verbale, les tests de QI et, bien sûr, les langues.
Pour les chercheurs, quand un tout petit entend deux langues à la maison, cela le conduit, non pas à apprendre une seconde langue, mais à étudier en même temps deux langues et à les discerner. D’où une plasticité et une «construction» du cerveau différente chez les bilingues, ce qui pourrait leur donner des avantages intellectuels potentiels par la suite.”
Intervention quotidienne d’Agnese au sein du petit home :
Agnese parle exclusivement en anglais aux enfants, dans tous les petits moments qu’elle partagera avec eux (goûter, activités, repas, jeux, ateliers…)
Chaque semaine, de façon régulière, Agnese prendra en petits groupes, deux ou trois enfants avec lesquels elle réalisera des livres, des imagiers, dans le but de stimuler leurs sens et de découvrir une nouvelle langue.
Agnese proposera des temps de découverte de sa culture Italienne par le biais d’ateliers parents/enfants qui se réaliseront à la crèche mensuellement. Sur différents thèmes, confectionner des jouets en carton par exemple, des costumes, ateliers cuisine…